Randonnée d’artistes

•12 juin 2014 • Un commentaire

Ce WE, je participe à la 10 ème randonnée d’artistes de ma commune. J’ai une fois encore eu le plaisir d’être accepté par le jury chargé de la sélection.

Beaucoup de travail pour être prête à temps.

Un petit avant goût de ce que je présenterais?

2014-39

2014-40

Je ne sais pas trop comment les nommer, des suggestions?

Défi 365: #174 et 175

 

Pour les fleurs

•6 juin 2014 • Laisser un commentaire

L’année passée j’avais tourné des petits vases parfaits pour les petites verdures que me ramène ma mini Sol.

Je les avaient bien utilisés tout l’été, cette année impossible de me souvenir de l’endroit où je les ai rangé.

Du coup j’en ai retourné en vitesse.

Des formes particulières, pour le plaisir de m’amuser.

2014-37

2014-38

Entre temps j’ai évidemment retrouvé mes autres vases. Plus qu’à demandé aux filles de me ramener pleins de fleurs^^

Et pour finir un vase plus grand juste pour l’entrainement. Pour s’améliorer, il faut pratiquer.

2014-36

Défi 365: # 169 à 173

Mon défi 365 se termine le 15 juin, je ferais le point à ce moment là.

 

petit déjeuner en douceur

•12 mai 2014 • Laisser un commentaire

Le réveil sonne, les yeux s’ouvrent péniblement, il est temps de se lever et d’entamer sa journée. Dur, dur! On descend l’escalier, on s’installe à table et on se réveille doucement en déjeunant. Bien commencer la journée est important, le petit déjeuné aussi.

Un set en douceur pour s’ouvrir les yeux et les papilles!

Une planchette pour découper les fruits ou beurrer ses tartines.

2014-34

 

Avec un petit mot de rappel!

 

2014-34bis

 

 

 

2014-35

 

Défi 365: #165 à 168

cuisson émail

•8 mai 2014 • 3 commentaires

Encore un four émail pour alléger les étagères de l’atelier et alourdir celles de la maison.

Je termine des émaux que je ne souhaite plus utiliser compte tenu de la difficulté de pose, cuisson, utilisation qu’ils représentent. Cette fois-ci je terminais un rouge assez difficile avec lequel j’ai eu beaucoup d’échecs et malheureusement une fois de plus tout est raté.

Le rouge a été posé à l’intérieur car il coule tellement que sur l’extérieur c’est risqué

2014-32

 

 

 Sur celle-ci aussi l’intérieur est complètement raté. Sur l’extérieur j’ai posé un autre émail, il me plait assez même qui il est un peu trop passe partout.

2014-33

 

Heureusement il a aussi eu quelques réussites

2014-28

2014-31

2014-31bis

2014-29

2014-30

Défi 365: # 154 à 164

Fin d’un émail

•29 avril 2014 • Laisser un commentaire

Je voulais terminer un émail brun qui ne me plaisait pas trop. Il m’en restait un fond, j’en ai profité pour émailler quelques pièces. Le résultat ne me plait pas vraiment du coup.

Une boule

2014-22

Deux planchettes

2014-23

2014-24

Deux breloques

2014-27

Un bol

2014-21

J’en ai profité pour cuire quelques pièces avec un émail que j’aime beaucoup.

3 assiettes, les trois autres seront pour le prochain four.

2014-26

 

Et une jardinière que je n’émaillerais pas.

2014-25

 

Défi 363: # 144 à 153

Cobalt

•26 avril 2014 • Laisser un commentaire

Trois pièces ramenées de l’atelier et décorées de la même façon. De l’oxyde de cobalt sous un émail blanc mat.

Deux boules

2014-19

 

Un vase qui a déjà trouvé son utilité pour accueillir le lilas avant qu’il ne fane.

2014-20

défi 365: #141 à 143

Fontaine… finalement je prendrais bien un petit verre

•20 avril 2014 • Un commentaire

Vous vous souvenez de ma fontaine qui ne fonctionnait pas suite à des problèmes de conception. Et bien M. Sol, le merveilleux, le fantastique, l’incomparable m’a une fois de plus arrangé ça d’un coup de baguette magique et de beaucoup de travail.

Il a tout simplement créer tout un mini jardin rien que pour ma fontaine.

Quand je vous dit qu’il est merveilleux.

2014-18

2014-18bis

 

Plus qu’à rajouter quelques cailloux pour masquer le grillage et se sera parfait.

Il ne me semble pas vous avoir déjà dit pourquoi j’ai choisi Solizandre comme nom de céramiste.

Ce post, se prête parfaitement à l’explication.

Solizandre est une sorte d’anagramme de mon prénom, du prénom de mon mari et des prénoms de mes deux filles. Je voulais un nom qui nous rassemble car sans eux je ne serais pas celle que je suis et sûrement pas la potière que je suis. C’est leur enthousiasme, encouragements et confiance en mes capacités qui m’ont porté depuis le début de cette aventure artistique et créative et les associer dans ce nom était pour moi une minuscule façon de les remercier.

Une fois de plus, je constate que sans mes trois amours, les choses seraient nettement moins simples et belles