Arts de la table

Depuis des années, je réalise des céramiques orientées vers l’alimentaire. Pendant longtemps ces pièces n’ont été destinées qu’à mon usage personnel ou pour des cadeaux.

Depuis peu j’ai décidé de créer une collection destinée à la vente. Les premières pièces ont été crées en vue de l’événement « Snow pop » que j’organisais en décembre mais d’autres suivront. Les idées ne manquent pas.

A table!

Quelques assiettes pour remplacer celles qui finissent toujours par casser. Avec une mini maladroite à la maison, la consommation de vaisselle est vite multipliée par deux.

Celles-ci m’ont servie de test pour des superpositions d’émaux. Très contente du résultat.

Pour les prochaines, je prendrais plus de temps pour la forme car celles-ci je les ai façonné en vitesse.

2014-79bis 2014-78bis 2014-78ter 2014-79 2014-79bis

petit déjeuner en douceur

Le réveil sonne, les yeux s’ouvrent péniblement, il est temps de se lever et d’entamer sa journée. Dur, dur! On descend l’escalier, on s’installe à table et on se réveille doucement en déjeunant. Bien commencer la journée est important, le petit déjeuné aussi.

Un set en douceur pour s’ouvrir les yeux et les papilles!

Une planchette pour découper les fruits ou beurrer ses tartines.

2014-34

 

Avec un petit mot de rappel!

 

2014-34bis

 

 

 

2014-35

 

Défi 365: #165 à 168

cuisson émail

Encore un four émail pour alléger les étagères de l’atelier et alourdir celles de la maison.

Je termine des émaux que je ne souhaite plus utiliser compte tenu de la difficulté de pose, cuisson, utilisation qu’ils représentent. Cette fois-ci je terminais un rouge assez difficile avec lequel j’ai eu beaucoup d’échecs et malheureusement une fois de plus tout est raté.

Le rouge a été posé à l’intérieur car il coule tellement que sur l’extérieur c’est risqué

2014-32

 

 

 Sur celle-ci aussi l’intérieur est complètement raté. Sur l’extérieur j’ai posé un autre émail, il me plait assez même qui il est un peu trop passe partout.

2014-33

 

Heureusement il a aussi eu quelques réussites

2014-28

2014-31

2014-31bis

2014-29

2014-30

Défi 365: # 154 à 164

Plaisir d’offrir

Lorsqu’un nouvel élève arrive à l’atelier, il y a toujours un moment où LA question est posée: « qu’est ce que vous faites avec toutes les pièces que vous produisez? » Evidemment lorsqu’on maîtrise le tour, les pièces peuvent s’enchaîner rapidement et la production augmente, il y a donc un moment où vos armoires se mettent à déborder, où le nombre de bols est bien supérieur à votre capacité à manger des kellogs et où les plats de service pourraient convenir pour nourrir un régiment. Donc que faire de tous ces beaux objets amoureusement tournés et produits par nos soins?

J’ai résolu ce problème en offrant mes pièces lorsque je suis invitée chez des amis, connaissances,…Je les remplis de chocolats maison ou de biscuits home made, un joli emballage et me voilà avec un présent original, utile et délicieux à offrir.

Avantage non négligeable mes armoires retrouvent de la place pour accueillir les créations suivantes.

2014-14quatDans celui ci: des chocolats fourrés. Je suis particulièrement fière de mes cœurs fourrés à la noix de coco, ils sont tout mimi

2014-14ter

Et dans celui là, j’avoue avoir moins travaillé, je l’ai rempli de chocolat « merci »

2014-14

2014-14bis

Vous savez désormais comment écouler vos stock de pièces.

 

 

 

petite boule de terre deviendra grande

Au commencement, il y a la boule de terre, on débute petit pour ne pas s’arracher les bras et ne pas se décourager. On obtient donc des objets… petits (forcément watson).

Alors lorsqu’on en a marre de faire des bols, des tasses, et que les armoires débordent on commence à se dire qu’il est temps de faire autre chose de ces petites boules de terre

2014-7Ensemble de clochettes qui devront encore être suspendues

2014-6Brûle encens

2014-6bis

Et puis lorsque l’on se sent en confiance on augment la taille de la petite boule: 1kg, 1kg500, 1kg 750 voire même 2kg soyons fou

On s’acharne, on jette, on obtiens des résultats et on les coupe en deux pour les observer sous toutes les coutures et encore progresser. Et un jour, on est face à sa pièce et on se dit: « celle la je la garde! »

Je suis très fière de vous présenter ma première grosse pièce tournée.

le saladier rond-carré

2014-5

1kg 750g  de terre au départ, beaucoup d’efforts mais le résultat en valait la peine….je trouve

2014-5bis

Allez, l’atelier m’attend!

Défi 365: # 115 à 125

 

« Clear the mind »

Trois pièces ramenées de l’atelier.

Rien d’extraordinaire, En ce moment j’essaye de tourner de plus grosses quantités (2 kg) et je détruis systématiquement ma production pour mesurer mes progrès (qui ne sont franchement pas rapides) donc à certains moments, je repasse sur une pièce facile pour me vider la tête de la frustration et me remettre en connexion avec la girelle. Ça fait du bien et ça me rebooste pour m’y remettre à la séance suivante. Donc, voici le résultat de mes petites séances de « clear the mind »

 

2013-79

J’aime assez l’émail, la chamotte a donné un résultat intéressant

2013-79bisUne boite comme je les aime

2013-81

Et enfin, peut être les deux pièces un peu plus originales, des boules en terre mêlées.

2013-80

2013-82

Défi 365: # 111 à 114